Audit maison individuelle
06 45 41 88 28
Audit maison individuelle

E²O Energie

Optimiser votre énergie et réduiser vos coûts

49 rue de Crequi | 69006 Lyon | 06 45 41 88 28

Des audits fructueux pendant l'hiver 2016/2017

 

Bilan Audits Energétique de l’hiver 2016/2017

 

 

 

Un audit Energétique est un outil essentiel de la transition énergétique, je vous propose un bilan sur l’année pour en tirer les grandes lignes et les enseignements.

 

L’objectif de l’audit est bien compris et intéresse les acteurs : syndics, propriétaires et conseils syndicaux.

 

·       Le point d’entrée habituel est le caractère « obligatoire » mais rapidement les autres enjeux prennent le dessus : comment faire des économies ? Quelles priorités pour les travaux ? Comment financer ces travaux et obtenir des aides ? Comment convaincre les propriétaires moins avancés ?

 

·       L’engagement de travaux indispensables est un autre point d’entrée : Comment intégrer l’amélioration énergétique ? Quels choix techniques ? Comment obtenir des aides pour faciliter le financement ?

 

·       Étonnamment, la recherche d’économies directes n’est pas souvent le point de départ de la démarche.

 

·       Le confort est toujours cité « j’ai froid, j’ai trop chaud , j’ai de la condensation» mais cela ne constitue pas non plus le point de déclenchement de la décision.

 

·       Une fois le dialogue engagé, les acteurs comprennent bien que tout est lié : travaux, investissements, économies, confort et que les décisions seront difficiles à prendre ou à faire prendre …

 

La méthode, la démarche pédagogique, le temps passé en communications et explications sont les points clé de l’audit énergétique, bien au-delà de l’aspect « technique »

 

·       La méthode très encadrée par la norme permet de franchir les étapes une à une et donne le temps de faire comprendre les enjeux et le fort intérêt de poursuivre jusqu’à une décision de travaux d’améliorations.

 

·       La démarche pédagogique, les explications en termes simples des phénomènes techniques permet à tout le monde (sans culture scientifique) de suivre et de comprendre.

 

·       Les différentes étapes donnent le temps indispensable pour le cheminement des esprits…

 

·       Au terme de l’audit, la présentation des résultats et des opportunités est un moment fort, mais c’est là que tout commence : Que va-t-on faire ? Comment passer à l’action et comment financer les améliorations

 

 

 

Sur le plan technique il n’y a pas de surprise : les réserves d’économies sont bien là et il faut investir pour les obtenir sauf quelques miracles !

 

·       Comme dans tous les domaines il y a une zone de « miracles » ou on peut faire des gains immédiats, parfois importants sans faire aucune autre dépense que l’audit lui-même ! Je n’en dirais pas plus pour ne pas tuer ce marché : Demander conseils aux experts qui ont le métier et l’expérience pour tirer le maximum.

 

·       Une 2nd réserve d’économie peux se faire avec un retour sur investissement excellent : de 3 à 6 ans (15 à 30% d’économie annuelle), c’est le cas de la régulation, du comptage des consommations, du changement de la production d’énergie, de l’introduction « judicieuse » d’une énergie renouvelable. Un avis d’expert est indispensable pour avoir une bonne vision des choix les plus adaptés devant l’avalanche des sollicitations des entreprises spécialisées, chacun vantant/ vendant sa solution.

 

·       La 3ème réserve d’économie est plus difficile à admettre et à décider avec des retours sur investissement de 12 à 15 ans (6 à 8% annuel) : dans tous les domaines qui touchent à l’isolation du bâti : murs/ plafonds/ planchers. En plus ces travaux ont un impact très important sur le confort qui ne peut pas être chiffré.

 

·       Enfin d’autres investissements comme le changement des fenêtres (cités généralement en premier) ferment la marche en terme purement économique avec des retours de plus de 30 ans (3 à 5% d’économie « seulement »), le confort est alors le critère déterminant.

 

 

 

Sur le plan financier vous pouvez constater que la transition énergétique est un excellent placement dans tous les cas de figure !

 

·       Quelle assurance vie « placement dit sans risque ? » vous génère plus de 3% par an ?

 

·       La plus mauvaise solution en termes de travaux va vous apporter 3% et la plupart beaucoup plus à hypothèse cout de l’énergie constante !

 

·       De plus il est fortement probable que l’inflation des couts de l’énergie (pétrole/ gaz/ électricité) va être assez forte dans les 20 ans à venir, ce qui va accélérer le ROI.

 

·       Encore mieux, tous ces travaux peuvent être financé par des emprunts (y compris à taux zéro) sur 10 voire 15 ans, donc l’effort est potentiellement minime ou nul !

 

·       Et cerise sur le gâteau « les économies sont des revenus entièrement défiscalisés » aucun gouvernement ne pourra taxer des économies qui vont être pour vous autant de revenu « disponible en net »

 

·       Enfin tous ces travaux valorisent sur le long terme votre patrimoine immobilier, valeur que vous retrouvez à la revente

 

 

 

Devant un tel intérêt pourquoi n’y a-t-il pas plus d’engouement ? La dictature du court terme et la nature humaine !

 

·       Objectivement il y a de nombreux arguments qui poussent à l’action : même si le retour n’est pas immédiat tout le monde comprend l’intérêt à long terme : économies, actions sur le climat etc…

 

·       Mais le raisonnement court terme reprend le dessus : « ne pas dépenser » « on n’est pas sûr du résultat par rapport à l’investissement » « on le fera plus tard » … Beaucoup de mauvaises raisons pour ne pas passer à l’action dans ce domaine, comme dans d’autres.

 

·       L’anticipation des problèmes n’est pas le point fort des politiques qui préfère montrer leur capacité de réactions aux événements (au moins en termes de communication, rarement en termes d’actions cohérentes)

 

·       Encore une fois, l’auditeur et le conseil énergétique peut vous aider à faire ce chemin contre vents et marées !

 

 

 

E²O Energie est un de ces acteurs capables de vous apporter les meilleures solutions et de vous supporter pour les mettre en œuvre

 

 

 

Quelques exemples tirés de mes audits de l’année.

 

 Des vues à la caméra infra rouge : en jaune les pertes de chaleur importante

 

 

Plus l’investissement de départ est important plus les dépenses d’énergie baissent ! Sur 20 ans la différence est spectaculaire